Scoutisme Catholique Traditionnel depuis 1979

SCOUTISME

Découvrez l'histoire du scoutisme, ses fondateurs, ses grandes figures, ses mouvements et l'Esprit Scout.

Voir ici

LE GHR

Scouts, guides, louveteaux, louvettes : Découvrez notre groupe, nos unités et contactez-nous.

Voir ici

TECHNIQUES

Retrouvez toutes les informations nécessaires pour vous préparer et vous perfectionner dans la technique scoute.

Voir ici

PRATIQUE

Parents, anciens, chefs, amis, tout est ici pour reprendre contact, s'organiser et faciliter la vie du groupe.

Voir ici

Edouard de Macédo

macedo1D’origine franco-brésilienne, engagé au sein de la « Réunion d’Eylau », un groupe de jeunes de la paroisse Saint-Honoré d’Eylau à Paris, Edouard de Macédo prend rapidement la tête des Entraineurs Catholiques de France (qui deviendront par la suite la troupe 1ère Paris du groupe Saint-Louis).

Il participe à la fondation des Scouts de France et dès 1920, il en est nommé secrétaire général et commissaire de Paris. Sa capacité d’organisation, sa discrétion et sa pensée claire le rendent rapidement indispensable.

En 1921, il fonde La Hutte avec Anne Deglaire (Anne Bineau). Il est nommé commissaire général adjoint (deSevin) et commissaire de province de l’Île-de-France, charge qu’il gardera jusqu’en 1935 en plus de toutes les autres.
En 1922, il crée la revue Le Chef dont il est officiellement gérant. Cette création précède de dix mois celle de la revue Le scout de France. Read More »

Les activités de camp

Le camp d’été des éclaireurs dure entre 2 et 3 semaines. Pendant ce camp, les scouts et les guides participent à plusieurs activités. Pas de place pour la passivité, le rythme du camp est soutenu mais adapté à la tranche d’âge des éclaireurs. Chaque activité permet au scout de se dépasser, d’apprendre d’avantage dans la technique et dans l’esprit scout. Les activités sont à l’imagination des chefs, cependant, on retrouve principalement :

LES  INSTALLATIONS
LE  GRAND  JEU
LE  RAID  DE  PATROUILLE
LE  RAID  DE  CLASSE
LES  OLYMPIADES
LE  CONCOURS CUISINE
LE  PÈLERINAGE
LES  VEILLÉES
LA  COUR  D’HONNEUR  ET  LES  CÉRÉMONIES

installationsLES INSTALLATIONS

Le principe consiste à installer son coin de PATROUILLE en s’adaptant à l’ENVIRONNEMENT NATUREL. On y place LA TENTE, et construit à l’aide du FROISSARTAGE ou du MATELOTAGE une TABLE, TABLE A FEU, ORATOIRE, PORTIQUE ou autres éléments divers. Les installations développent principalement chez le scout la débrouillardise et le sens su concret.  Read More »

La progression au louvetisme

louvettes6La progression des louveteaux au cours de leur séjour à la meute est marquée par certaines épreuves simples et des brevets de spécialité.
La progression se fait en plusieurs étapes, selon l’âge et la maturité de l’enfant :

En arrivant à la meute, il devient PATTE TENDRE : Il découvre la Loi, les Maximes et découvre un ami privilégié : Jésus.

Maintenant le LOUVETEAU il va pouvoir s’engager. La PROMESSE qu’il prononcera est un engagement libre, et c’est le louveteau lui-même qui demandera à la prononcer.

Il peut ensuite acquérir une « PREMIÈRE ETOILE » qui correspond à la capacité de suivre avec profit les activités de la meute. Il progresse personnellement en vivant toutes les activités de la meute.


Read More »

Saint Georges

   ENFANCE
Saint Georges naquit à Mazaca, en Cappadoce, en l’an 281. Son père, officier dans l’armée romaine et prince de Cappadoce, a combattu pour l’empereur Dioclétien. À sa naissance, Georges était très malade; on ne lui donnait pas beaucoup de chance de survie. Comme Georges allait mourir, son père, qui ne voulait pas attendre pour le faire baptiser, demanda au diacre de venir le baptiser sans plus de cérémonie.
Son père tomba glorieusement sur un champ de bataille laissant Georges orphelin. Sur les traces de son père et à l’âge de quinze ans, il quitta la demeure familiale pour se rendre à Nicomédie offrir ses services à l’Empereur.
Dioclétien reconnu tout de suite le fils de son ancien compagnon d’armes. Il le fit chevalier et considéra Georges comme son propre fils et lui assigna un service à Rome comme chef de sa garde particulière.

stgeorges2 Read More »

Arbres utiles au camp

Des arbres utiles au camp, il en existe bien sûr plusieurs. Chacun d’entre eux ayant ses propriétés physiques bien particulières. Pour bien les utiliser il surtout faut bien les connaître. Voici quelques unes des espèces d’arbres les plus présentes dans le Sud-ouest ci-après :

chene LE CHÊNE COMMUN
  Avantages
Pour la cuisine car il fournit beaucoup de braises et donc de chaleur : pratique à mettre dans un four ou pour garder un feu plus longtemps.
Pour les installations dans l’eau car sans le traiter il pourrit très lentement.
   Inconvénients
Difficile à travailler car il est très dense et peut avoir beaucoup de nœuds mais il est très solide.
noisetier LE NOISETIER
  Avantages
Pour faire des clés de table. Même mort le bois reste assez solide s’il est bien sec.
Pour les olympiades avec les javelots et les flèches polynésiennes : le bois est bien droit et assez léger.
Pour la cuisine les brindilles de noisetier sont très pratiques pour commencer un feu.
   Inconvénients
S’il est facile à travailler il reste toutefois difficile de trouver du noisetier assez gros pour faire des installations importantes.

Read More »

Pèlerinage du Puy

Ce ne sont pas moins de 50 scouts, guides, routiers et guides aînés qui ont fait le déplacement à 500km vers le Puy en Vellay
Retour en photos sur cet événement mémorable…


2016 - Pèlerinage du Puy

Les méthodes de la route

LA VIE D’ÉQUIPE LE SERVICE LES ÉTAPES

routiers18

LA VIE D’EQUIPE
La vie d’équipe est la transposition à l’âge routier de la vie de patrouille. L’homme n’est pas fait pour vivre seul, mais au sein de communautés, depuis la plus intime, la famille, jusqu’aux plus vastes, nation, continent, chrétienté. Read More »

Sainte Jeanne d’Arc

SAINTE JEANNE D’ARC
Béatification le 18 Avril 1909 par le Pape Saint Pie X
Canonisation le 16 Mai 1920 par le Pape Saint Pie X
Fête nationale instituée par la loi en 1920 et fixée au 2ème dimanche de Mai
Lettre apostolique en 1922 du Pape Pie XI la définissant comme patronne secondaire de la France
Fêtée traditionnellement par l’Eglise le 30 Mai

saintejeanne3 Read More »

Le chanoine Cornette

ENFANCE  ET  ETUDES
APPROCHE  DU  SCOUTISME
LA  FORMATION  SCOUTE
LA  FIN  DE  SA  VIE

chanoinecornette4Le Père Geoffroy note dans sa brève histoire de Rimont le Chanoine Cornette comme fondateur des Scouts de France. Nous savons aujourd’hui que c’est le Père Sevin qui a fondé les Scouts de France, mais la confusion est née de la volonté même des supérieurs du Père Sevin (Jésuite): « on ne doit pas pouvoir dire qu’un jésuite a installé le scoutisme en France ». Le Père Sevin s’est vu énormément soutenu par le chanoine Cornette, qui a pris les risques diplomatiques du lancement du scoutisme. La confusion entre les fondateur est née, à mon avis, de ce trouble. C’est un peu comme si celui qui signait un livre n’en était pas l’auteur, pour protéger le véritable auteur par la renommée de son nom. Ainsi y a-t-il le fondateur diplomatique des Scouts de France, et son vrai créateur, qui est le Père Sevin. Read More »

Installations et coin cuisine

Dans le campement de PATROUILLE, le coin cuisine est celui ou les patrouillards doivent être le plus attentionnés. Il est important qu’il soit bien rangé et bien propre. Pour celà, plusieurs éléments peuvent être construits :

LA  TABLE  A  FEU
LE  VAISSELIER
LE  FOUR
LA  PROPRETÉ DU  COIN  DE  PATROUILLE

coincuisine Read More »

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez-nous sur

  • Ceci est un test pour la légende

Prochaines activités

Tous nos articles