Scoutisme Catholique Traditionnel depuis 1979

SCOUTISME

Découvrez l'histoire du scoutisme, ses fondateurs, ses grandes figures, ses mouvements et l'Esprit Scout.

Voir ici

LE GHR

Scouts, guides, louveteaux, louvettes : Découvrez notre groupe, nos unités et contactez-nous.

Voir ici

TECHNIQUES

Retrouvez toutes les informations nécessaires pour vous préparer et vous perfectionner dans la technique scoute.

Voir ici

PRATIQUE

Parents, anciens, chefs, amis, tout est ici pour reprendre contact, s'organiser et faciliter la vie du groupe.

Voir ici

Les 5 buts du scoutisme

Les 5 buts du scoutisme donnent la finalité propre au scoutisme. Il s’agit d’éduquer et de former la personnalité de l’adolescent sans pour autant modifier son caractère, mais plutôt en le bonifiant.

L’adolescence est une période critique pendant laquelle le jeune se transforme aussi bien physiquement que psychiquement. La famille est une méthode naturelle d’éducation, comme l’école est une méthode naturelle d’instruction. Dans les 5 buts du scoutisme, il s’agit de fournir à la nature humaine du jeune une base saine et robuste qui libère l’intelligence et la volonté. L’idée est que la grâce surnaturelle produira de bien meilleurs fruits sur une bonne nature que sur une nature chétive.


5buts-scoutisme


LE  SENS  DE  DIEU
LE  SENS  DU  CONCRET
LE  DON  DE  SOI
LA  SANTE  ET  LE  DÉVELOPPEMENT  PHYSIQUE
LA  FORMATION  DU  CARACTÈRE

Read More »

Déguisements de veillée

Les déguisements de veillée ont toujours une place importante dans l’ambiance du FEU DE CAMP. Le déguisement permet aux jeunes et aux adultes de se plonger dans l’imaginaire du moment.
Caque patouillard devrait se confectionner un costume sur le thème choisi de la veillée avant le CAMP.


deguisementsveillee1 Read More »

Différents types de feux

Les différents types de feux ont tous leur utilisation appropriée. On adapte le feu en fonction de son environnement naturel et de l’utilisation que l’on veut en faire. Voici les différents types de feux que l’on peut trouver :


LES FEUX AU SOL
LES FEUX RÉFLECTEURS
LES FEUX ISOLES DU SOL
LES FEUX ENTERRES
LES FEUX SUR LIT DE TERRE
LES FEUX EN HUTTE ET EN COFFRAGE

LES FEUX AU SOL

Les feux au sol sont ceux utilisés généralement. Il faut être prudent avec ces derniers, car les braises sont toujours en contact avec le sol. On retrouve les feux suivants :


typesdefeuxausol Read More »

Charles de Foucaud

charlesdefoucauld1Le 31 octobre, à Nazareth s’est ouverte l’année du centenaire de la mort du bienheureux Charles de Foucauld (15 Septembre 1858 – 1er Décembre 1916), rapporte le site internet du Patriarcat latin de Jérusalem. La date de l’ouverture de l’année, le 31 octobre 2015, commémore la conversion de Charles de Jésus, fin octobre 1886.

Charles de Foucauld (Frère Charles de Jésus) naquit à Strasbourg, en France, le 15 septembre 1858. Orphelin à six ans, il fut élevé, avec sa sœur Marie, par son grand-père. Adolescent, il s’éloigna de la foi. Il entreprit une périlleuse exploration au Maroc (1883-1884) qui réveilla en lui la question de Dieu : “Mon Dieu, si vous existez, faites que je vous connaisse”. Read More »

Feu de veillée

Le feu de veillée ou feu de camp demande une méthode différente des feux classiques comme ceux pour la CUISINE. Il faut savoir moduler son feu pour suivre la courbe de veillée.


EMPLACEMENT
TAILLE DU FEU
CONSTRUCTION DU FEU
QUAND ALLUMER LE FEU ?
MODULER SON FEU
LE GARDIEN DE FEU

feudeveillee31 Read More »

Les 5 moteurs du scoutisme

Les 5 moteurs du scoutisme font partie des 15 éléments structurant la branche des ÉCLAIREURS.  Ils sont indispensables et configurent l’état d’esprit du fonctionnement des unités de SCOUTS ou de GUIDES.


L’INTÉRÊT
L’ACTION
LA  RESPONSABILITÉ
LE  SYSTÈME  DES  PATROUILLES
LA  COUR  D’HONNEUR

L’INTERET

interetRien n’est plus intolérable à l’homme que le sentiment d’être inutile. Chez les éclaireurs, les épreuves d’aspirant, de classe et les BADGES sont des moyens qui permettent de répondre à ce besoin vigoureux des jeunes de 12 à 17 ans.

Cet intérêt permet à l’adolescent de se prouver. L’intérêt, lié à l’appétit de la personnalité, est satisfait par les preuves de confiance, par le fait d’être considéré comme une personne utile, de pouvoir donner sa parole et d’être cru. Read More »

Ligature épissure et surliure

La ligature épissure et surliure sont des NŒUDS particuliers et un scout de 2nde CLASSE devrait être capable de maîtriser. Ils ont toute leur utilité en CAMP SCOUT.


LA LIGATURE

Elle permet de réunir deux perches formant un support en V inversé. Elle peut être utile pour fixer le toit d’un abri ou créer une bigue de levage. Pour l’effectuer il faut :

– Commencer par un NŒUD DE CABESTAN sur les deux perches,
– Effectuer autour des perches le nombre de tours désirés,
Idéalement, il faudrait que la longueur de la ligature soit au moins égale à la somme des diamètres des perches.
– Réaliser deux tours de serrage,
Terminer par un nœud de cabestan sur une des deux perches.


noeud-ligature Read More »

Carte des lieux de camp

Pour rappel, à l’intention des chefs et des CP, une carte interactive est disponible en ligne sur notre site internet. Bien entendu privée, n’hésitez pas à demander le lien sur notre adresse mail 35ansghr@gmail.com


lieuxdecamp4


 

La cour d’honneur

Lord BADEN POWELL a voulu fonder la méthode scout sur CINQ MOTEURS : l’intérêt, l’Action, la Responsabilité, le système des patrouilles et enfin la Cour d’Honneur et le Conseil des chefs. Plus communément appelée CDH dans le jargon scout, voici quelques mots pour approfondir le sujet :


cdh12


UNE NOBLESSE D’ÂME

« Sur mon honneur… » C’est par ces mots que commence le texte de l’ENGAGEMENT scout, par eux que commence notre vie scoute. Mais qu’est-ce que l’honneur ? Read More »

Le sémaphore

Le sémaphore souvent utilisé lors des jeux scouts  scouts permet la TRANSMISSION de messages à l’aide du signe des drapeaux. Le plus souvent bicolores, ils reprennent les couleurs de la PATROUILLE.


 HISTORIQUE

semaphore1Le sémaphore a été mis au point dès 1793. L’objectif était de trouver un moyen de communiquer à distance plus rapide que le cheval. À l’aide de lunettes d’approche, on lisait le message et on le relayait à la station suivante, et ainsi de suite jusqu’à sa destination finale.

La marine utilisa ce code pendant longtemps afin de communiquer silencieusement entre les bateaux. Le morse optique est aussi utilisé.

Depuis toujours les louveteaux et les éclaireurs utilisent ce moyen pour communiquer entre eux sur une grande distance. Read More »

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez-nous sur

  • Ceci est un test pour la légende

Prochaines activités

Nombre de pages vues depuis le 10.06.2015

compteur internet